Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Eviden et la fondation IOTA lancent une solution de passeport numérique « basée sur la technologie IOTA »

juillet 2024 par Marc Jacob

Eviden annonce en partenariat avec la fondation IOTA, le lancement de la solution Eviden Digital Passport (EDPS) « basée sur la technologie IOTA ». La solution, basée sur la blockchain et autour de laquelle des services pourront être développés, fournit des données complètes sur le cycle de vie d’un produit pour améliorer la transparence, la traçabilité et la durabilité de celui-ci. Elle sera la première de cette envergure à s’appuyer sur la technologie IOTA pour son fonctionnement.

La solution pourra être utilisée dans divers secteurs, tels que l’industrie de fabrication, l’automobile, la mode et le textile, ainsi que l’alimentation et les boissons. Elle pourra par exemple servir de Passeport Média pour la protection de la propriété intellectuelle, ou un Passeport Logistique des Produits offrant une documentation transparente ainsi que des capacités de suivi et de traçabilité fiables.
En tirant parti de sa plateforme et de son expertise multisectorielle, Eviden s’est associé à la fondation IOTA, une organisation mondiale à but non lucratif qui soutient la recherche et le développement de nouvelles technologies de registre distribué (distributed ledger technologies - DLT), pour intégrer son DLT développé en open source, évolutif et conforme à la réglementation, dans le Passeport Numérique. Le DLT de la fondation IOTA constitue un puissant moteur basé sur la Blockchain pour la solution, et fournit un niveau inégalé de sécurité et de confidentialité des données.

IOTA est l’un des projets de Blockchain les plus établis au monde. Il contribue à améliorer la conception de la Blockchain pour créer une infrastructure DLT hautement évolutive qui, contrairement aux solutions existantes, permet d’ajouter des transactions en parallèle, requiert peu de ressources, et exécute des transactions finalisées en quelques secondes.
Les données complètes regroupées dans le passeport – couvrant à la fois l’origine, les matériaux, la fabrication et l’utilisation, les réparations ou encore le recyclage en fin de vie – encouragent une production et une consommation durables. Elles aident également les utilisateurs professionnels à répondre aux exigences et normes réglementaires, tout en renforçant la confiance des consommateurs grâce à des informations vérifiées sur la sécurité des produits, leur qualité et le caractère éthique des pratiques de production. Le passeport numérique (Digital Passeport Product, DPP) favorise en outre l’amélioration continue des produits en recueillant des données exhaustives d’utilisation des consommateurs, pour une utilisation plus efficace ainsi qu’une diminution des pannes et des réclamations effectuées au titre de la garantie.

Le passeport batterie et autres cas d’usage
Aujourd’hui, l’EDPS se concentre sur les batteries pour véhicules électriques (VE), la première de nombreuses catégories de produits qui pourront être éligibles. La solution permet de vérifier que les entreprises répondent aux exigences de l’UE en matière de durabilité, de sécurité et d’élimination des batteries. Elle contribue ainsi à l’économie circulaire et à la simplification des formalités de mise en conformité réglementaire liées aux produits. Compte tenu de l’entrée en vigueur de la réglementation ESPR (Ecodesign for Sustainable Products) dans les jours qui viennent et du caractère obligatoire des DPP pour les batteries industrielles et électriques à compter de 2027, la demande de passeports numériques de produits devrait croître de façon exponentielle, pour atteindre plusieurs millions d’ici la fin de la décennie.
Dans le cadre de ce partenariat, Eviden et la fondation IOTA élargiront les capacités de l’EDPS pour l’adapter à d’autres cas d’usage, en vue de poser les bases d’une collaboration stratégique à long terme et d’acquérir, au fil des expériences, une expertise toujours plus poussée dans les technologies de registre distribué.
Eviden et la fondation IOTA cherchent en parallèle à explorer de nouveaux domaines dans lesquels la technologie Blockchain de l’IOTA pourrait être appliquée, tels que le commerce numérique mondial, l’identité auto-souveraine et la monétisation des données.

Pour une gestion durable du cycle de vie des produits
L’EDPS contribue à élargir les possibilités d’utilisation des données et de la technologie. Il favorise une gestion durable du cycle de vie des produits en permettant le réemploi continu des produits au lieu de les jeter. L’objectif est de poser les bases d’une économie circulaire, grâce à la mise à disposition d’informations approfondies sur chaque étape de la chaîne d’approvisionnement pour soutenir des modèles commerciaux durables et faciliter la transition d’un système économique linéaire à un système économique circulaire.
Chaque passeport garantit la cohérence et la sécurité du produit tout au long de sa durée de vie. En favorisant une chaîne d’approvisionnement plus localisée, diversifiée et résiliente, il contribuera fortement à réduire les déchets et à préserver des ressources. Le suivi et la surveillance de chaque élément facilitent le recyclage ou la réutilisation efficace des matériaux, ce qui génère non seulement des bénéfices pour l’environnement, mais également des économies de coûts et une meilleure résilience économique.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants