Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Adoption de l’Acte sur la cyber solidarité par l’UE : la souveraineté technologique au service de la protection des données

décembre 2023 par Christophe Escande, Head of Public Sector EMEA chez CyberArk

Le Parlement européen vient d’annoncer l’adoption de L’acte sur la cyber solidarité (CSA, pour Cyber Solidarity Act) visant à mettre en place une réponse plus résiliente et collective de l’Union Européenne (UE) contre la cybercriminalité dans un paysage de menaces en constante évolution. Les députés européens aspirent au travers de cette proposition législative à renforcer la détection et la connaissance de la situation des cybermenaces à l’échelle de l’UE, à améliorer les capacités de préparation et de réaction aux cyber incidents importants et à favoriser la souveraineté technologique européenne en cybersécurité. Christophe Escande, Head of Public Sector EMEA chez CyberArk propose l’analyse suivante :

« Cette initiative constitue une excellente nouvelle pour les spécialistes de la cybersécurité et l’ensemble des acteurs du marché. Nous sommes heureux qu’une souveraineté technique européenne voit le jour permettant à des acteurs non-Européens, présents et actifs en UE, de participer à cet effort technologique. En plus d’apporter un gage de confiance, cela permet de trouver des solutions pratiques pour faire face à la multiplication des cyberattaques, souvent via la compromission des identités qui ont été particulièrement perturbantes ces derniers temps lorsqu’elles visaient des infrastructures critiques nationales et du secteur public.

Avec le CSA, il sera ainsi possible de renforcer les capacités paneuropéennes de détection, de préparation et de réaction aux menaces et incidents liés à la cybersécurité. Il sera également possible de mettre en œuvre une plus grande collaboration entre les États membres et le secteur privé.

Le CSA appelle en effet à travailler en coopération avec des partenaires industriels internationaux de confiance dont la présence est clairement établie au sein d’un pays membre de l’Accord sur les Marchés Publics, à l’instar de nombreuses entreprises de sécurité non-Européennes établies dans la région. Nous sommes convaincus que cette recommandation rendra les efforts européens en matière de cybersécurité plus efficaces face à la cyber-adversité.

In fine, la mise en place de l’Acte sur la cyber solidarité renforce non seulement la cybersécurité, mais allège également la charge qui pèse sur les industries, encourageant une approche plus proactive, collaborative et stratégique des investissements de sécurité. Nous nous orientons constamment vers de meilleures pratiques, ce qui est très encourageant pour 2024 et au-delà, afin de toujours mieux sécuriser les identités. Face à la croissance et l’intensité des attaques, boostées par les technologies innovantes comme l’IA, le machine learning ou encore l’automatisation, s’unir pour les contrer ne peut ni ne doit plus être une option. »


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants